Comment préparer ses entretiens de recrutement

Un entretien de recrutement, ou un entretien d’embauche, ça ne s’improvise pas. Ca se prépare, ça s’anticipe… Voici quelques points pour vous guider dans la préparation de ce moment qui peut tout changer pour vous.

Faire le bilan de ses compétences

Passer un entretien, c'est présenter son parcours professionnel. Long ou court, linéaire ou accidenté, il y a forcément de belles choses à partager. Et si vous avez traversé des périodes plus difficiles, cela aura été l'occasion d'apprendre, de mieux vous connaître et donc de progresser. Et donc, ça, c'est positif. Avant toute chose, il faut donc faire un bilan complet de ce parcours qu'il va falloir présenter : votre situation personnelle, le poste recherché, vos emplois et expériences, les temps forts, les éventuelles périodes moins faciles, les formations, les entreprises, les responsables avec qui vous avez travaillé et les collègues (pour les contrôles de référence, on ne sait jamais)… Tout va y passer, alors autant que tout soit bien clair dans votre esprit.

Présentez votre parcours

Ca y est ? Tout est prêt ? Il faut maintenant structurer votre discours (et votre CV). Présentation par compétences, présentation chronologique, présentation par secteurs d'activité… Adoptez la présentation qui vous convient le mieux, celle dans laquelle vous êtes tout simplement le plus à l'aise, aussi bien à l'écrit pour le CV qu'à l'oral pour les entretiens.

Valorisez votre profil

Ce que vous avez appris de vos expériences constitue un des aspects les plus importants de votre parcours. Que vos expériences aient été réussies ou pas, un recruteur sera toujours intéressé à comprendre ce que vous avez retenu, le bilan que vous faites, en quoi cela vous a fait progresser et donc ce que vous allez lui proposer. Concrètement, cela veut dire qu'en face de chaque étape de votre parcours, il faut présenter les tâches, fonctions et responsabilités que vous aviez, les réalisations que vous avez faites mais aussi les compétences ou les savoir faire acquis à cette occasion. N'hésitez pas non plus à illustrer votre propos : en détaillant vos missions, vos dossiers ou tout simplement vos journées types, vous serez concrets et le recruteur appréhendera clairement votre profil. Et n'oubliez pas de mentionner les formations que vous aurez suivies, surtout si vous avez obtenu des habilitations.

Entraînez-vous

Durant l'entretien, le seul sujet qui compte, c'est vous. Vous, vos compétences, vos expériences, vos envies. Et ça ne s'improvise pas : certaines personnes peuvent avoir du mal à parler de leur parcours, à mettre en avant des qualités ou tout simplement à parler d'elle positivement. Une seule solution : s'entraîner et répéter à haute voix devant sa glace ou avec un proche. Ecoutez vos petits défauts de langage, repérez vos tics, remarquez (et bannissez) les tournures négatives et pessimistes. Bref, préparez-vous et POSITIVEZ !

Soignez votre présentation

La 1ère impression est souvent la bonne. Vous devez donc être irréprochable : soyez à l'heure à l'entretien, optez pour une tenue soignée et adaptée au poste, souriez ;=) respirez bien et profondément, n'hésitez pas à questionner sur le poste, pensez à prendre quelques notes… Bref, vous l'avez compris, l'accumulation de tous ces "petits" détails va jouer en votre faveur et créer des conditions propices à… l'écoute positive de votre présentation.

Soyez vous-même !

Et enfin, n'oubliez pas que la meilleure façon de réussir son entretien, c'est tout simplement d'être… soi-même. Les recruteurs rencontrent des dizaines de candidats chaque semaine et ils savent très facilement décrypter "entre les lignes". Pas la peine de prendre de risques en jouant un rôle ou en simulant une expérience. Au pire, vous serez démasqué et au mieux vous aurez la crainte de commettre une erreur. Dans tous les cas, cela générera une inquiétude qui se verra et altérera la qualité de votre propos.

Rechercher une offre

Effectuer une recherche avancée