Trouver un emploi grâce à mes loisirs

Trouver un emploi grâce à mes loisirs

Publié le 11/02/2019 Emploi

La mention des loisirs sur le CV divise toujours autant. Tous les centres d'intérêt ne sont pas porteurs dans le cadre d'une recherche d'emploi. Pourtant, certains s'avèrent déterminants pour trancher entre deux candidatures à compétences égales. D'autres

    Trouver un emploi grâce à mes loisirs


    La mention des loisirs sur le CV divise toujours autant. Tous les centres d'intérêt ne sont pas porteurs dans le cadre d'une recherche d'emploi. Pourtant, certains s'avèrent déterminants pour trancher entre deux candidatures à compétences égales. D'autres pourraient bien vous offrir votre premier job ! Les hobbies sont de formidables outils pour trouver du travail. Vous doutez de leur utilité et de l'impact qu'ils peuvent avoir sur votre parcours professionnel ? Découvrez comment en tirer avantage.


      1. Acquérir des compétences et du savoir-être

    Les activités extra-professionnelles et les centres d'intérêt sont généralement peu valorisés en France lors du recrutement. Pourtant, ils jouent un rôle essentiel dans le choix d'un candidat. Chaque expérience hors-travail – sport, bénévolat, engagement associatif... – recèle une compétence ou un savoir-être transposable dans votre futur emploi.

    Le théâtre développe charisme et éloquence, des qualités recherchées pour les postes de commerciaux ou de vendeurs. Le yoga ou l'aïkido favorise le calme, la concentration et le contrôle de soi : idéal quand on cherche des missions de cordiste.

    Et les exemples sont nombreux : le bénévolat accroît le sens du relationnel et l'empathie. La pratique du marathon booste l'endurance et la persévérance. La peinture révèle la créativité.

    Exploitez vos passions ! Elles mobilisent des compétences et des qualités pouvant être utiles dans le cadre professionnel.


    Success story - JC.D, 33 ans, Rennes

    Jeune garçon passionné de musique, JC.D apprend à jouer de la guitare et de la batterie en autodidacte. Il progresse, forme plusieurs groupes et tourne dans de petites salles et sur des festivals européens.

    Rompu à l'exercice de l'acheminement du matériel musical, de la logistique et du management de son groupe pour tous ses concerts, il décroche un CDI intermittent comme régisseur dans une grande salle de spectacles.


      1. Élargir son réseau

    Les loisirs constituent un moyen efficace d'élargir votre réseau professionnel et personnel, à condition que vous pratiquiez une activité au sein d'un groupe ou d'une association.

    Évoquez votre recherche de travail avec les membres de votre groupe et utilisez-les comme des passerelles vers l'emploi.


    Certaines activités vous permettent même de qualifier vos contacts. Une passion commune pour la photo peut réunir de nombreux créatifs (webdesigners, graphistes, etc.). Des valeurs de respect et d'écologie feront se rencontrer un ancien scout et le responsable d'une entreprise du secteur de l'environnement. Qui sait à quoi tout cela peut mener ?


      1. Susciter l'intérêt du recruteur

    Que vous remettiez votre CV à une boîte d'intérim ou que vous rencontriez le RH d'un cabinet de recrutement, évoquez avec votre recruteur uniquement les loisirs et centres d'intérêts qui apportent une information intéressante sur votre savoir-être ou votre savoir-faire. Vous faites du sport en compétition ? Le recruteur retiendra que vous avez le sens du challenge. Vous avez été fille ou garçon au pair à l'étranger ? Vous parlez sans doute une langue étrangère, etc.


      1. Découvrir un métier !

    « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. » disait Confucius. Et si la réponse était là ? Si votre passion pouvait tout simplement devenir votre activité principale et générer du revenu ? Avant de songer à la reconversion professionnelle, réalisez un bilan de compétences et tournez-vous vers les différents organismes susceptibles de vous fournir de l'information, telles les Chambres de Métiers et de l'Artisanat.


    Success story – C.D., 36 ans, Nantes

    Ostéopathe en congé maladie longue durée, C.D. se jette à corps perdu dans la couture. De fil en aiguille, il se passionne pour le travail du cuir. L'évidence s'impose alors : voilà l’activité dans laquelle il s'accomplit pleinement. Après des recherches et mûre réflexion, il entame une formation aux métiers de la maroquinerie, avec à la clé, une forte probabilité d'embauche.


    Success story – C.J., 45 ans, Rennes

    Rugbyman en plein essor, C.J. interrompt sa carrière en raison de blessures et d'un emploi de technicien télécoms prenant. Fraîchement débarqué dans une nouvelle région, il se propose d'encadrer l'équipe des poussins du club local. Repéré par le Président du club pour son implication, il devient coach pour l'équipe senior qui gravit les échelons jusqu'au niveau national. C.J. est désormais rémunéré par le club.


    Que vous exploitiez vos loisirs comme des outils pour une première recherche d'emploi ou dans le but d'entreprendre et de changer de vie, valorisez votre passion ! Toute expérience est bonne à prendre !