Onboarding : les bonnes pratiques pour réussir l'intégration de vos nouveaux collaborateurs

Onboarding : les bonnes pratiques pour réussir l'intégration de vos nouveaux collaborateurs

Publié le 11/02/2019 Conseil

Vous avez trouvé votre prochaine commerciale ou votre futur téléconseiller ? Il faut maintenant préparer son onboarding ! Une étape cruciale qui aide les nouveaux collaborateurs à s'intégrer à l'entreprise, poser les bases d'une relation solide et garanti

    Onboarding : les bonnes pratiques pour réussir l'intégration de vos nouveaux collaborateurs


    Vous avez trouvé votre prochaine commerciale ou votre futur téléconseiller ? Il faut maintenant préparer son onboarding ! Une étape cruciale qui aide les nouveaux collaborateurs à s'intégrer à l'entreprise, poser les bases d'une relation solide et garantir la rétention des compétences. Car nombreux sont ceux qui envisagent, dès le premier jour, de quitter la société qui vient de les recruter. 20% d'entre eux sont prêts à tourner les talons faute d'un accueil humain, matériel et administratif au sein de la structure. Comment bien préparer l'arrivée de vos nouvelles recrues ? Découvrez les bonnes pratiques pour réussir votre processus d'intégration.


      1. Débuter l'intégration avant le jour J

    Pas de bureau ? Une table, mais pas de matériel ? Des collègues peu disponibles ? Il n'y a rien de pire pour un nouveau collaborateur que de ne pas être attendu !

    Il est primordial d'aménager un poste de travail opérationnel avec tout le nécessaire pour travailler de manière efficace : ordinateur avec identifiants et adresse e-mail personnalisés, logiciels configurés, ligne téléphonique active, badge et fournitures prêts à l'emploi, etc.

    Enfin, communiquez à vos équipes la date d'arrivée du nouveau salarié et les informations utiles, afin que tout le monde puisse l'identifier.


    Astuce : transmettez au recruté la documentation relative à son embauche, en amont, par e-mail. Il pourra s'acquitter des tâches administratives au préalable. Ce temps gagné le jour de l'intégration sera mis à profit pour une vraie prise de fonction. Un excellent moyen pour le nouvel arrivant, soucieux de faire ses preuves, de se sentir utile.


      1. Impliquer les collaborateurs de l'entreprise

    Informés, les collaborateurs seront plus disponibles pour accueillir la nouvelle recrue. Il est crucial qu'elle ne se sente pas isolée. De nombreuses recettes ont fait leur preuve :

    • organiser un pot d'accueil avec l'ensemble de l'équipe,

    • convier le recruté à déjeuner,

    • prévoir une visite des bureaux,

    • programmer des rencontres individuelles ou en petits groupes pour présenter les projets de l'entreprise.


    Astuce : les premiers déjeuners en entreprise sont souvent sources de stress. Prévoyez des sorties hors les murs pour faire découvrir au nouveau les bons plans du quartier !


      1. Préparer un kit d'accueil

    Welcome pack, kit d'onboarding, kit d'intégration... Qu'importe sa dénomination, son objectif reste le même : faciliter l'intégration et développer un sentiment d'appartenance.

    Évidemment, le kit de bienvenue contient des incontournables, tels le livret d'accueil et le trombinoscope de l'équipe, mais aussi des goodies corporate pour marquer les esprits (mug, produits high tech, tee-shirt...).

    Rappelez-vous toutefois que l'essentiel du processus d'intégration se joue sur des actions de fond, utiles pour l'avenir du collaborateur dans l'entreprise (rapport d'étonnement, questionnaire d'intégration, questionnaires de suivi sur plusieurs mois, formation interne).


    Astuce : parmi les goodies, pensez au bon d'achat pour décorer le bureau. Rien de tel pour se sentir chez soi ! Ou offrez des cadeaux personnalisés choisis en fonction des loisirs ou passions évoqués par l'employé lors du recrutement.


      1. Définir un programme d'intégration clair et concret

    Pour que votre nouveau collaborateur se sente immédiatement investi, préparez-lui une liste d'actions concrètes à réaliser au cours des premiers jours, voire des premières semaines au sein de l'entreprise. Il peut s'agir de missions drôles ou fantaisistes, mais destinées à découvrir son environnement de travail. Ou alors, d'activités directement en lien avec son poste. Le nouveau salarié en retirera une profonde satisfaction.

    Remplissez son agenda en alternant les points administratifs, les phases d'immersion, les rencontres d'équipe et la prise en main des outils.


    Astuce : si vous accueillez plusieurs recrues au même moment, pensez aux journées d'intégration avec jeux de rôles ou escape games pour apprendre à se découvrir de manière informelle et créer rapidement une connivence.


      1. Ne pas limiter l'intégration à la seule première journée

    Assimiler les procédures et la culture d'entreprise ne se fait pas en quelques jours. Or, plus un employé met du temps à prendre son poste en main, plus il coûte cher à l'entreprise. Il est donc indispensable de fournir les outils, la formation et les informations dont vos nouveaux collaborateurs ont besoin pour être rapidement opérationnels et productifs. Accompagner son nouveau salarié sur la durée, en s'assurant régulièrement que tout se passe bien pour lui, permet également de contrer le turnover. Un suivi maintenu sur une longue période accélère la performance du collaborateur.


    Astuce : pensez au parrainage. Une méthode imparable pour accompagner, former et rassurer le nouvel arrivant sur le long terme.



    Les retombées d'un onboarding sont très positives sur de nombreux plans :

    • l'engagement de l'employé, rapidement imprégné des valeurs de l'entreprise ;

    • la motivation et l'investissement de l'employé qui connaît ses objectifs ;

    • un environnement de travail serein,

    • le pouvoir d'attraction sur d'autres talents.

    Une intégration réussie vous garantit des résultats rapides : les nouveaux arrivants se sentent biens et sont efficaces.